Gingembre, les bienfaits de cette racine

Le gingembre est un rhizome appartenant à la même famille que le curcuma. D’ailleurs, tout comme ce dernier, il est aujourd’hui considéré comme un véritable « super aliment » en Europe. Pour cause, il bénéficie d’une teneur exceptionnelle en nutriments et antioxydants. Côté cuisine, il apporte la petite touche d’originalité qui change tout.

Caractéristiques du gingembre
Fort pouvoir antioxydant
Vertus anti-inflammatoires
Soulage les troubles digestifs
Favorise la santé cardiovasculaire
Très peu calorique.

Valeurs nutritionnelles et caloriques du gingembre
Le gingembre moulu est une excellente source de manganèse pour la femme et une bonne source pour l’homme, leurs besoins en ce minéral étant différent. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.
Aussi, le gingembre cru est une source de cuivre. En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

Quels sont ses bienfaits santé ?

Il favorise la digestion
En accélérant l’évacuation de bile et l’activité de différents enzymes digestifs, il facilite la digestion. Sa consommation régulière participe à l’équilibre de la flore intestinale, indispensable à l’absorption de certains minéraux et nutriments.
Il réduit les nausées
Son efficacité contre les nausées et les vomissements à même incité la Nasa à l’utiliser contre le mal de l’espace. Il apaise le mal des transports en général. Son action sédative sur l’estomac agit sur le nerf vague, impliqué dans ces troubles, et calme les spasmes.
Il atténue les douleurs articulaires
Des études récentes confirment l’intérêt du gingembre pour soulager les douleurs articulaires, en particulier celles de l’arthrose ou des rhumatismes.
Il combat la fatigue
Riche en vitamines, en oligoéléments et en sels minéraux, c’est un excellent stimulant général. Et un bon moyen de lutter contre une baisse de forme passagère qu’elle soit morale ou physique.
Il renforce les défenses immunitaires
Puissant antioxydant, il booste l’immunité. Doté de propriétés antivirales, il lutte contre la grippe ou la bronchite. En stimulant la flore digestive, où se constitue 70% de notre immunité, il empêche l’adhésion d’agents pathogènes sur les parois intestinales.

En appliquant une préparation au gingembre sur les cheveux et le cuir capillaire, l’afflux et l’échange sanguin vont être amplifiés au niveau du bulbe capillaire, ce qui va renforcer le cheveu, prévenir sa chute, et même stimuler sa repousse.

Le mot de la nutritionniste
En consommant du gingembre avec de l’ail ou de l’oignon (ou mieux encore, les deux) on créerait une synergie entre leurs différents composés antioxydants.
Ce qui leur permettrait de surpasser leurs effets antioxydants individuels.

Attention
Ses effets anticoagulants et hypoglycémiants pourraient interférer avec certains médicaments ou actifs.
Le gingembre est aussi déconseillé avant un acte chirurgical. Enfin, un avis médical est requis en cas de traitement cardiotonique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code